Comment les vignerons et vigneronnes du monde entier abordent la réalité du changement climatique? Quelles adaptations concrètes sont possibles dans la vigne quand les températures grimpent et que l’eau se fait rare ?

C’est pour répondre à ces questions que des étudiants ingénieurs d’Agroparistech ont créé en 2018 le projet Raid Wine, qui envoie chaque année pendant leur année de césure des élèves passionné.e.s de vin à la rencontre des professionnels de la filière: vignerons, chercheurs, tant à l’échelle de petites exploitations que de groupes agro-inudustriels.

Vincent Couly, l’un des fondateurs, aujourd’hui vigneron au domaine familial et Isaure Sellier, étudiante en 2ème année sont nos invité.e.s. Il a sillonné l’Amérique Latine lors de la première édition, elle s’apprête à partir vers l’Europe du Sud dans le cadre de la 3eme mission de Raid Wine.

Il est question d’irrigation, de vignobles d’altitude, de maturité technologique et phénolique qui ont tendance à ne plus coïncider, des voyages qui forment la jeunesse…

Et puisque rien ne remplace l’exemple: on compare deux (très bons) Malbec argentins de la région de Mendoza, plantés à des altitudes différentes afin de mesurer l’écart de fraicheur et de maturité.

En Argentine, on trouve des vignes jusqu’à 3000m d’altitude!
L’expédition Raid Wine 2021

Pour tout savoir du projet, rdv sur le site de Raid Wine ou sur le compte Instagram.

Bonne écoute!

Hosts: Romain @radiophill, Patrice Defay @patricedefay1, Laurent Delsaux @therapywine et Bertrand @foliemericour de La Grosse Bouffe.

Générique: Easy Living (Billie Holiday, Teddy Wilson) 

Nous sommes aussi (un peu) sur InstagramFacebookTwitter

Si vous avez aimé l’épisode, vous pouvez laisser une note, un commentaire sur Apple Podcast, ça fait plaisir et ça aide beaucoup!

Vous êtes caviste et souhaitez distribuer la cuvée de La Terre à Boire? Écrivez-nous à info@laterreaboire.com!